Un an après l’installation de l’agence énergies dans le village de Djékloué (Togo), Benoo fait le point sur son activité, entre satisfactions, surprises et réflexions pour pérenniser les services.

Djékloué, c’est un des 5 villages pilotes retenus par Benoo Energies et l’ONG (Organisation non gouvernementale) togolaise ETD (Entreprises territoires et développement) pour l’électrification progressive de 84 villages dans la préfecture de Haho.

Un véritable laboratoire pour Benoo Energies, mené dans une logique d’apprentissage par l’action.

Après une phase de formation d’Atsou, l’entrepreneur de l’agence de Djékloué, par Komlavi, le responsable d’animation de ETD, l’agence énergies a officiellement ouvert ses portes le 5 décembre 2016. Premiers services proposés à l’ouverture : la reprographie, la recharge des mobiles et autres appareils électroniques et la télévision.

Dès le 12 décembre, les kits solaires (lampe, kits 6 et 30 w) étaient disponibles à la location vente. Puis, le 5 janvier 2017, le service froid avec glacière, bacs et pains de glace.

Le bilan en chiffres après 1 an

  • 75 % des foyers de Djékloué utilisent les services de l’agence, soit environ 220 familles
  • 40 % des villageois pensent que le service de location de kits solaires doit être amélioré : baisse du coût et hausse de la disponibilité
  • 50 % des utilisateurs du congélateur ont vu leur consommation de produits frais augmenter

Le bilan par usage

Reprographie : l’offre était sous-dimensionnée

Un mois et demi après l’ouverture de l’agence énergies, près de 1 000 photocopies avaient déjà été réalisées et les écoliers se pressaient au kiosque, venant de villages voisins dans un rayon de cinq kilomètres.

Nous ne nous attendions pas à cet afflux d’enfants de villages plus éloignés. De fait, notre équipement initial s’est avéré rapidement sous-dimensionné pour répondre à la demande. Cette expérience démontre la nécessité d’investir sur ce service.

Vincent, directeur du développement Benoo

Recharge : vers une diversification de l’activité

Au lancement de l’agence énergies, un service de recharge pré- existait dans le village, mais avec une solution de moindre qualité. A l’usage, les villageois ont relativement peu utilisé ce service pour recharger leurs téléphones. De fait, la location et vente de kits solaires ne nécessite pas de venir recharger à l’agence.

L’avenir de la recharge à Djékloué sera davantage axé sur les piles rechargeables. Ainsi, l’agence va prochainement proposer des piles rechargeables et mènera dans le même temps une campagne de récupération des piles jetables, dont l’impact écologique est majeur.

Kits solaires : une première réponse aux besoins et à la capacité de paiement

Les kits solaires ont fait leurs preuves à Djékloué puisque des listes d’attente ont été mises en place pour leur location. Un kit communautaire de plus grande puissance a été créé pour sonoriser et éclairer les manifestations traditionnelles, religieuses ou culturelles.

Au-delà de ce succès chiffré, le kit solaire pose la question de la pérennité de la solution. Le besoin est là, nous l’avons vérifié. Et le kit a démontré sa capacité à apporter des services énergétiques de base. Mais il ne peut être une fin en soi et doit servir de transition vers des systèmes plus évolués : kits de plus grande puissance ou électrification du village.

Froid : coup de chaud après un départ timide

Réfrigérateur et congélateur ont reçu un accueil glacial… Puis, l’agent Atsou a décidé de louer tout l’espace disponible pour une seule et même personne à la fois. Cette adaptation a permis de lancer l’activité.

C’est un bel exemple de l’adaptation du service au consommateur. Au-delà d’un tarif perçu comme cher, les villageois étaient réticents à conserver leurs denrées alimentaires dans un appareil communautaire. L’agent a compris les mécaniques sociales à l’œuvre et apporté l’adaptation qu’il fallait.

Télévision : un rôle social fort

Avant l’agence énergies, Djékloué ne comptait aucune télévision. Avec un accès aux chaînes de cinéma et football, le service télévision a vite trouvé son public, réuni autour de l’agence en début de soirée.

Des questions sont à régler quant à la maintenance du service. C’est quand même dommage de ne pas avoir pu diffuser les matchs de la CAN (Coupe d’Afrique des Nations) 2017 à cause d’intempéries qui ont perturbé la réception. Par ailleurs, le système actuel limite l’utilisation au soir, interdisant un usage plus entrepreneurial du téléviseur.

Bubacar Diallo
Fondateur et Président de Benoo Energies
Monsieur Bubacar DIALLO est diplômé de Sciences Po Bordeaux (2005) et du MBA “Management Responsable” d'Audencia Ecole de Management (2015). Il est spécialiste du financement du Commerce International depuis plus de 10 ans. Il a débuté sa carrière au sein de la Société Générale à la structuration d'opérations de financement international, il a ensuite dirigé le développement des produits de financement à destination des entreprises exportatrices et piloté l’animation commerciale des experts Commerce International PME de la Banque de détail. En rejoignant HSBC en 2011, il est devenu Chargé d'Affaires Commerce International, avant de prendre la responsabilité de l’équipe de Sales Commerce International en charge des clients corporate d'Ile de France. Il apporte à Benoo une connaissance des techniques de financement international, une connaissance des risques dans les pays émergents et une expertise en évaluation économique des projets.